Benoit est le co-fondateur de REcommerce ; l’entreprise, créée en 2009, vient de lever 50 millions d’euros pour développer son activité. Elle donne une seconde vie aux téléphones portables. Derrière cette activité industrielle, il y a les fondements d’un entreprise à mission et une volonté de lutter contre l’obsolescence programmée. Venez y contribuer.

Rencontre avec Benoit Varin, co-fondateur de REcommerce et Président de Rcube.

A la genèse de cette entreprise, leader européen de son secteur, il y avait une innovation sociale portée pour l’UNESCO dans le cadre d’une coopération Nord/Sud. Benoit avait posé les bases d’un business model vertueux dans le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication. La récupération pour réparation et revente ou recyclage de matériel électronique permettait de créer des emplois tout en faisant de déchets des ressources. REcommerce est la transposition de cette expérience en Europe.

L’industrialisation de la filière du réemploi et du recyclage de téléphones portables en Europe permet de réduire notre impact environnemental en réemployant les téléphones et d’augmenter notre impact social par l’insertion professionnelle des salariés des ateliers de reconditionnement.

Recommerce, pionnier du reconditionnement de mobiles à l’échelle européenne from Recommerce Solutions on Vimeo.

 

C’est une activité qui permet d’agir concrètement en faveur d’une consommation responsable. L’entreprise a été créée en 2009 en France et la première filiale a ouvert en Suisse en 2014. Le partenariat avec le principal opérateur du pays a été pour l’entreprise une opportunité de donner très rapidement une dimension internationale au projet ; la Suisse à trois 3 langues officielles.

Quelques années plus tard, REcommerce est en passe de devenir le leader européen du téléphone portable reconditionné. Leur récente levée de fonds doit leur permettre de se positionner sur un marché du mobile reconditionné en forte croissance : 131 millions d’unités seront reconditionnés en 2018 avec une croissance prévue de +48% entre 2017 et 2022 (Strategy Analytics).

En parallèle, Benoit s’est investi dans le développement de la filière du réemploi et de la réparation en France. Il préside Rcube, une fédération des acteurs de la réduction, du réemploi et de la réutilisation qui regroupe de nombreux acteurs innovants de économie circulaire.

Comme toute jeune fédération, Rcube travaille avec ses membres à répondre à plusieurs questions sur leurs relations avec les acteurs financiers : Comment la banque s’adapte aux besoins du quotidien des membres ? Comment le banquier peut appréhender et comprendre les spécificités de leur métier et leurs besoins spécifiques en trésorerie ? Comment la banque peut accompagner les investissements dans les entreprises pour les préserver d’une dilution trop forte de leur capital ? Et plus largement comment la banque peut dépasser son activité de retail pour amener une proposition de valeur forte aux acteurs hétérogènes de l’économie circulaire ?

Réagissez et commentez cet article pour amener vos idées et contribuer à une transition vers une économie à impact positif !