Nous en avons discuté à quelques reprises avant d’y arriver. C’est chose faite. Un rouleau, de l’encre, un bout de trottoir, une plaque d’égout et quelques pièces textiles ont suffi à donner vie à des motifs industriels tout droit sortis d’aciéries. Martina est architecte, mais c’est la litogravure qui l’occupe. Elle a une belle pile…